Dimanche 17 Janvier 2016

Ballade au Louvre et au-delà des rites


Livre d’Isaïe 62,1-5.

Pour la cause de Sion, je ne me tairai pas,
et pour Jérusalem, je n’aurai de cesse
que sa justice ne paraisse dans la clarté,
et son salut comme une torche qui brûle.
Et les nations verront ta justice ;
tous les rois verront ta gloire.
On te nommera d’un nom nouveau
que la bouche du Seigneur dictera.
Tu seras une couronne brillante
dans la main du Seigneur,
un diadème royal
entre les doigts de ton Dieu.
On ne te dira plus : « Délaissée ! » À ton pays, nul ne dira : « Désolation ! » Toi, tu seras appelée « Ma Préférence », cette terre se nommera « L’Épousée ». Car le Seigneur t’a préférée, et cette terre deviendra « L’Épousée ».
Comme un jeune homme épouse une vierge, ton Bâtisseur t’épousera. Comme la jeune mariée fait la joie de son mari, tu seras la joie de ton Dieu.

Psaume 96(95),1-2a.2b-3.7-8a.9-10ac.

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

De jour en jour, proclamez son salut,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Rendez au Seigneur, familles des peuples,
rendez au Seigneur la gloire et la puissance,
rendez au Seigneur la gloire de son nom.

adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté :
tremblez devant lui, terre entière.
Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »

Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
Le monde, inébranlable, tient bon.
Il gouverne les peuples avec droiture.

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12,4-11.

Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit.
Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur.
Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous.
À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien.
À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ;
un autre reçoit, dans le même Esprit, un don de foi ; un autre encore, dans l’unique Esprit, des dons de guérison ;
à un autre est donné d’opérer des miracles, à un autre de prophétiser, à un autre de discerner les inspirations ; à l’un, de parler diverses langues mystérieuses ; à l’autre, de les interpréter.
Mais celui qui agit en tout cela, c’est l’unique et même Esprit : il distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 2,1-11.

Le troisième jour, il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là.
Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples.
Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. »
Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. »
Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. »
Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures, (c’est-à-dire environ cent litres).
Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord.
Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas appelle le marié
et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »
Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

—————————————————————————————————————————————–
Ballade au Louvre et au-delà des rites

Je vous invite à retourner au Musée du Louvre afin de contempler la très grande toile peinte par Véronèse au 16° siècle pour représenter l’épisode des « noces de cana » que Jean nous donne à entendre ce dimanche. Costumes chamarrés, agitation, serviteurs et plats en ballade… curieusement les jeunes mariés sont relégués sur le côté. Au centre, Jésus à côté de sa mère, pour bien nous faire comprendre que c’est lui le personnage clef. Par ailleurs, des serviteurs apportent de grandes jarres et un « maître du repas » montre par ses gestes qu’il est estomaqué par la qualité du vin. Intervention de Jésus oblige, le vin a remplacée l’eau dans ces jarres servant habituellement aux rites traditionnels de purification et d’ablution.

Deux miracles en un ! L’eau transformée en vin – et quelle qualité, souligne Jean ! – c’est le premier miracle. Le deuxième, un signe pour qui voudra bien le recevoir, c’est que le rite traditionnel est subverti lorsque le vin de la joie remplace l’eau de l’observance ! Jésus donne en abondance et en qualité. Jésus donne le don gratuit de Dieu qui l’emporte sur le rituel. Jésus suggère que notre élan vers Dieu ne vienne pas de nos tentatives pour acheter ses grâces, mais de notre reconnaissance première pour laisser sa joie nous habiter.

Qui serons-nous, suite à cette belle histoire ? Un peu le couple des mariés à qui Jésus évite le manque ? Un peu le maître du repas, stupéfait de constater que Jésus donne aux convives déjà euphoriques un breuvage supérieur à celui qu’ils ont gouté d’abord ? Un peu Marie qui attend, confiante, que son fils intervienne : « faites ce qu’il vous dira » ? Un peu les serviteurs, dépositaires de la nouveauté de ce premier signe de Jésus : « Ce que j’apporte, c’est mieux que les rites anciens » ? Mesdames et Messieurs, vous êtes à la noce, faites vos jeux !

Père Alexis Bacquet

—————————————————————————————————————————————–

Adultes jeunes (25-40 ans) vous êtes invités à un débat autour de témoins sur « l’accueil des réfugiés » le dimanche 7 février de 16h30 à 18h au 24 rue André Antoine (petite rue sur le côté de l’église).

Mouvement chrétien des retraités, rencontre ce dimanche 17 janvier à 13h15, salle Bibliothèque au 21 rue des Abbesses.

Eveil à la foi pour les 4-7 ans et leurs parents, rencontre dimanche 31 janvier, rendez-vous à 10h15 à l’entrée de l’église.

Groupe de lectures bibliques (BEM) :
Prochaine rencontre le mardi 19 janvier 2016, à 20h30, 24 rue André Antoine. A la suite de Jean Baptiste, nous lirons Luc 1, 5-25 ; 1, 39-45 ; 1, 46-55 (Magnificat) et 1 Samuel 2, 1-12 (Cantique d’Anne) ; Luc 1, 56-80.
Semaine de l’unité des chrétiens : célébration œcuménique mardi 19 janvier à 19h30, à la cathédrale américaine de Paris, 23 Av George V, 75008.

Journée des migrants et des réfugiés, ce 17 janvier : vous trouverez des informations judicieuses sur le site : www.migrations.catholique.fr

Débat sur la « miséricorde à trois voix » (juive, catholique, musulmane). Dimanche 24 janvier de 15h à 17h au 9 rue Saint Bruno-75018 (voir affichage).

Quête pour les séminaires : prenez les tracts-enveloppes à votre disposition. La quête permet de financer la formation des 150 séminaristes de sept diocèses d’Ile de France.

noces-de-cana-veronese_2.jpg

Share