Conseil pastoral du 7 juin 2017

Bilan du Père Alexis, Site Internet, Rencontre diocésaine divorcés- divorcés remariés (DDR), Deuxième prêtre nommé à St Jean

1 Bilan du Père Alexis
En se repenchant sur ses 13 ans comme curé de St Jean, le Père Alexis estime qu’il a été plutôt heureux dans cette communauté où règne une bonne harmonie. Beaucoup de choses ont été réalisées. Les jeunes parents ont été mis en responsabilité et se sont impliqués dans le catéchisme et l’aumônerie. La pastorale a fait l’objet d’innovations (St Jean en marche, temps de carême, livre d’or etc…) La situation financière qui n’était pas bonne a été assainie.
En revanche, la sociologie du quartier (beaucoup de jeunes couples “bobo”) fait qu’il est difficile de recruter des personnes pour un engagement durable et fiable.
Les quatre dernières années où le Père Alexis a été le seul prêtre ont été dures à assumer.
Quelques jeunes couples ayant suivi la préparation au mariage ou au baptême viennent maintenant à la messe, mais ils ne sont pas assez nombreux. On pourrait peut-être leur proposer des réunions ultérieures.
Pour l’avenir, il serait bon que les membres du CPP (devenu un vrai lieu d’évaluation et de décision), ainsi que d’autres paroissiens, s’impliquent davantage au plan des appels à la communauté pour y recruter des personnes disposées à prendre des responsabilités dans la paroisse.
Faire en sorte que les liturgies reflètent au mieux le monde moderne.
Engager une réflexion de fond sur la « responsabilité des baptisés » afin qu’ils jouent un rôle pour faire grandir l’Eglise.

2 Site Internet
Il faudrait trouver une personne possédant bien la technique de gestion d’un site.
Pour la mise à jour régulière du site, il est indispensable qu’une personne connaissant bien la vie de la paroisse centralise les informations. Il faudrait établir un modèle sur lequel pourraient se baser les personnes qui rédigent des articles. Le site de St Jean est très visité et bien sécurisé pour le moment.

3 Rencontre diocésaine divorcés- divorcés remariés (DDR)
En présence d’un représentant de l’archevêché, 5 groupes se sont réunis. Ces groupes doivent être un lieu d’accueil manifestant la présence de l’Eglise. C’est un moyen d’intégrer des personnes qui se sentent exclues, de les aider à vivre leur baptême dans la situation qui est la leur, et non un but en soi. On pourrait aussi y inclure de personnes en situation conjugale difficile.
Il serait souhaitable de former des accompagnateurs et de travailler en liaison avec des groupes d’autres paroisses.

4 Le deuxième prêtre nommé à St Jean s’appelle Matthieu de Laubier. Originaire de Vendée, il est le troisième d’une fratrie de sept enfants. Il a exercé diverses activités professionnelles (journaliste, chanteur lyrique) avant de s’engager dans la voie du sacerdoce. Il sera ordonné le 24 juin à Notre-Dame.

Share