Dimanche 8 Octobre 2017
Violence fatidique ?

Livre d’Isaïe 5,1-7.
Je veux chanter pour mon ami le chant du bien-aimé à sa vigne. Mon ami avait une vigne sur un coteau fertile.
Il en retourna la terre, en retira les pierres, pour y mettre un plant de qualité. Au milieu, il bâtit une tour de garde et creusa aussi un pressoir. Il en attendait de beaux raisins, mais elle en donna de mauvais.
Et maintenant, habitants de Jérusalem, hommes de Juda, soyez donc juges entre moi et ma vigne !
Pouvais-je faire pour ma vigne plus que je n’ai fait ? J’attendais de beaux raisins, pourquoi en a-t-elle donné de mauvais ?
Eh bien, je vais vous apprendre ce que je ferai de ma vigne : enlever sa clôture pour qu’elle soit dévorée par les animaux, ouvrir une brèche dans son mur pour qu’elle soit piétinée.
J’en ferai une pente désolée ; elle ne sera ni taillée ni sarclée, il y poussera des épines et des ronces ; j’interdirai aux nuages d’y faire tomber la pluie.
La vigne du Seigneur de l’univers, c’est la maison d’Israël. Le plant qu’il chérissait, ce sont les hommes de Juda. Il en attendait le droit, et voici le crime ; il en attendait la justice, et voici les cris.

Psaume 80(79),9-10.13-14.15-16a.19-20.
La vigne que tu as prise à l’Égypte, tu la replantes en chassant des nations.
Tu déblaies le sol devant elle, tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.
Pourquoi as-tu percé sa clôture ? Tous les passants y grappillent en chemin ;
le sanglier des forêts la ravage et les bêtes des champs la broutent.

Dieu de l’univers reviens !
Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
celle qu’a plantée ta main puissante.

Jamais plus nous n’irons loin de toi :
fais-nous vivre et invoquer ton nom !
Seigneur, Dieu de l’univers, fais-nous revenir ; que ton visage s’éclaire, et nous serons sauvés.

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,6-9.
Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes.
Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus.
Enfin, mes frères, tout ce qui est vrai et noble, tout ce qui est juste et pur, tout ce qui est digne d’être aimé et honoré, tout ce qui s’appelle vertu et qui mérite des éloges, tout cela, prenez-le en compte.
Ce que vous avez appris et reçu, ce que vous avez vu et entendu de moi, mettez-le en pratique. Et le Dieu de la paix sera avec vous.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 21,33-43.
En ce temps-là,  Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Écoutez une autre parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage.
Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne.
Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième.
De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.”
Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !”
Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? »
On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. »
Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : ‘La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux !’
Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. »


Violence fatidique ? 

La finalité d’une vigne, c’est de produire du vin. Et du bon si possible ! Afin de pouvoir, avec modération, se réjouir du fruit d’un travail qui a demandé soin, patience, attentions et confiance. Mais les choses se gâtent quand on abuse, soit du fruit lui-même, soit de ceux qui sont à l’origine de ce fruit.  

 Dans l’allégorie de ce dimanche s’affrontent deux volontés. Celle d’un propriétaire de domaine qui semble vouloir tout organiser pour tirer des fruits de sa vigne et en faire bénéficier ceux qui y travaillent. Et celle de vignerons locataires qui semblent préoccupés à prendre pour eux le fruit de cette même vigne. 

Ces deux volontés opposées vont engendrer une immense violence : coups portés, meurtre, lapidation. Et ce, d’une année sur l’autre.  

Il faut donc guérir cette violence. Vous auriez fait quoi vous, à la place du propriétaire ?

Lui décide d’envoyer son fils, l’héritier, le seul capable d’engager les négociations de la dernière heure. Mais la férocité se radicalise et parvient à son comble. Visiblement, le propriétaire ne cherche pas à échapper coûte que coûte à la violence dont il sait les conséquences de mort. Il prend l’acharnement à vouloir tout s’approprier sur lui, sur celui qui lui est le plus cher et le plus précieux : son fils. Ce dernier meurt à la violence pour guérir la violence. En effet, si l’héritier unique meurt, à qui donnera-t-on l’héritage ? Le propriétaire doit faire un choix et prendre les mesures pour que la violence ne se contagionne pas : il retire le domaine aux locataires pour que d’autres puissent lui faire produire du fruit.  

Peut-être pour qu’au milieu des violences et des forces contraires de ce monde, nous puissions redire à Dieu notre espérance et notre foi :

Dieu de l’univers, reviens !

Du haut des cieux, regarde et vois :

Visite cette vigne, protège-la,

Celle qu’a plantée ta main puissante.  

Père Olivier Ségui


Eveil à la foi : ce dimanche pour les enfants de 4 à 7 ans accompagnés de leurs parents.

Catéchisme (enfants de CE2, CM1 et CM2) : les inscriptions étaient en juin et début septembre. Si votre enfant n’est pas encore inscrit, vous pouvez nous rejoindre.

Aumônerie : rencontre des jeunes samedi 14 octobre à 11h15 dans l’église.

Nouveaux horaires des messes : Mardi, jeudi et samedi à 12h15, Mercredi et vendredi à 19h00, Messe anticipée le samedi à 18h30, Dimanche à 10h30.

Prière du matin : Du mardi au samedi à 08h30, Le dimanche à 09h00. Un matin, vous passez devant l’église et vous avez envie de vous arrêter. Il est 8h30, vous poussez la porte, et un chant s’élève pour accorder la journée à la louange. Des psaumes suivent pour entrer dans la force de la prière de demande, de supplication… Des intentions de prière sont offertes au cœur de Dieu. Le Notre Père et la bénédiction achèvent ce moment et lancent ma journée, celle des autres. Ça a duré 15 minutes et c’est juste très bon. A bientôt pour un premier essai ?

Étape de Baptême

La démarche progressive d’un catéchumène se fait en plusieurs étapes. Tout d’abord la demande de baptême faite devant l’assemblée dominicale. Plus tard vient la deuxième étape, celle de la signation que nous célébrons aujourd’hui pour Marina. Le ou la catéchumène ayant progressé dans sa découverte de Jésus-Christ, apprend à mieux le connaître, mieux l’aimer et lui être fidèle. Il/Elle est marqué(e) par le signe de la Croix et reçoit la parole de Dieu pour poursuivre son chemin.

Le 09 octobre, jour de la fête de Saint Denis, Évêque fondateur de l’Église à Paris, messe au martyrium (rue Yvonne le Tac) à 18h30.

Groupe de Lectures Bibliques (BEM) : Nos partages Bible En Mains repartent pour l’année scolaire 2107-2018. Notre première rencontre aura lieu le mardi 10 octobre, à 20h30, 22 rue André Antoine. Paul de Tarse sera notre guide : Il fut le premier à parcourir le Bassin Méditerranéen en annonçant l’Évangile du Christ, à organiser les premières communautés chrétiennes et à écrire de nombreuses lettres. Pour notre 1ère rencontre, nous lirons : Actes 7, 54-60 ; 8, 1-4 ; 9, 1-31 – Galates 1, 11-24 ; 2, 1-10 ; 1 Cor 9, 1 ; 19-23 ; 2 Cor 11, 1 ; 22-33. Dates de nos rencontres pour cette année scolaire : mardis 10 octobre, 14 novembre, 19 décembre, 23 janvier 2018, 10 avril, 12 juin. Inviter largement.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *