Dimanche 22 Octobre
Rendez à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu

Livre d’Isaïe 45,1.4-6.
Ainsi parle le Seigneur à son messie, à Cyrus, qu’il a pris par la main pour lui soumettre les nations et désarmer les rois, pour lui ouvrir les portes à deux battants, car aucune porte ne restera fermée :
À cause de mon serviteur Jacob, d’Israël mon élu, je t’ai appelé par ton nom, je t’ai donné un titre, alors que tu ne me connaissais pas.
Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre : hors moi, pas de Dieu. Je t’ai rendu puissant, alors que tu ne me connaissais pas,
pour que l’on sache, de l’orient à l’occident, qu’il n’y a rien en dehors de moi. Je suis le Seigneur, il n’en est pas d’autre :

Psaume 96(95),1a.3.4-5b.7-8a.9a.10ac.
Chantez au Seigneur un chant nouveau, chantez au Seigneur, terre entière,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Il est grand, le Seigneur, hautement loué,
redoutable au-dessus de tous les dieux :
Lui, le Seigneur, a fait les cieux :

Rendez au Seigneur, familles des peuples,
rendez au Seigneur la gloire et la puissance,
rendez au Seigneur la gloire de son nom.

Adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté.
Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
Il gouverne les peuples avec droiture.

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens 1,1-5b.
Paul, Silvain et Timohée, à l’Église de Thessalonique qui est en Dieu le Père et dans le Seigneur Jésus Christ. À vous, la grâce et la paix.
À tout moment, nous rendons grâce à Dieu au sujet de vous tous, en faisant mémoire de vous dans nos prières. Sans cesse,
nous nous souvenons que votre foi est active, que votre charité se donne de la peine, que votre espérance tient bon en notre Seigneur Jésus Christ, en présence de Dieu notre Père.
Nous le savons, frères bien-aimés de Dieu, vous avez été choisis par lui.
En effet, notre annonce de l’Évangile n’a pas été, chez vous, simple parole, mais puissance, action de l’Esprit Saint, pleine certitude : vous savez comment nous nous sommes comportés chez vous pour votre bien.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 22,15-21.
Alors les pharisiens allèrent tenir conseil pour prendre Jésus au piège en le faisant parler.
Ils lui envoient leurs disciples, accompagnés des partisans d’Hérode : « Maître, lui disent-ils, nous le savons : tu es toujours vrai et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ; tu ne te laisses influencer par personne, car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens.
Alors, donne-nous ton avis : Est-il permis, oui ou non, de payer l’impôt à César, l’empereur ? »
Connaissant leur perversité, Jésus dit : « Hypocrites ! pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ?
Montrez-moi la monnaie de l’impôt. » Ils lui présentèrent une pièce d’un denier.
Il leur dit : « Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? »
Ils répondirent : « De César. » Alors il leur dit : « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »


Rendez à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu.

La paroisse est l’entité de base de l’Église Catholique: elle a pour mission de soutenir la foi des fidèles par la délivrance des sacrements, et d’évangéliser non seulement les jeunes (catéchisme, aumônerie), mais aussi tous ceux qui sont en recherche de spiritualité.

Elle doit, pour fonctionner, disposer de moyens humains, prêtres et salariés, et de moyens matériels, chauffage, locaux à entretenir, etc…. Elle doit donc disposer de ressources financières: à Saint Jean de Montmartre, le budget de charges est d’environ 320 000€. Pour financer ces dépenses indispensables, la paroisse ne dispose d’aucune subvention de qui que ce soit, ni du diocèse, ni du Vatican. Au contraire, dans ses charges la paroisse doit concourir au soutien du diocèse. Elle doit trouver en elle même les ressources dont elle a besoin. Près du tiers de son financement provient du Denier de l’Église auquel participent entre 380 et 400 fidèles. Chaque année environ une cinquantaine de donateurs quittent le quartier ou cessent de verser. Il faut donc, à due proportion, trouver de nouveaux donateurs, nouveaux arrivants dans le quartier, ou jeunes entrant dans la vie active.

Le Denier de l’Église est donc une ressource vitale pour la paroisse. Il repose sur la générosité des fidèles à qui il est demandé de contribuer en fonction de leurs possibilités. En 2016, en moyenne, chaque donateur a fait un don d’environ 290€. Beaucoup souscrivent à un avis de prélèvement qui leur permet de ne pas oublier de contribuer et leur donne la possibilité d’étaler mensuellement ou trimestriellement leur don.

Pour ceux qui sont assujettis à l’impôt sur le revenu, leur don donne lieu à un reçu fiscal qui leur permet de déduire les 2/3 de leur contribution de leur impôt. Ainsi, pour ceux qui donnent 300€, l’économie d’impôt est de 200€.

La fin de l’année approche, si vous n’avez pas encore contribué au Denier de l’Église, pensez à le faire. Pensez aussi à solliciter ceux que vous connaissez et qui n’ont pas encore pris l’habitude de participer. Votre soutien est essentiel et manifeste votre attachement à l’Église et à votre Paroisse.

Le conseil paroissial pour les affaires économiques


Catéchisme (enfants de CE2, CM1 et CM2) :

Si votre enfant n’est pas encore inscrit, vous pouvez nous rejoindre.

~~~~~~~~~

Horaires pour vacances scolaires :

Messes en semaine : mardi et jeudi à 12h15, mercredi et vendredi à 19h00.

Accueil mardi et jeudi de 17h à 19h et samedi de 10h à 12h et de 16h à 18h30.

Accueil par un prêtre le vendredi de 17h à 19h.

Adultes jeunes (25-40 ans) :

Rencontrer d’autres jeunes adultes pour échanger sur votre foi ? C’est possible chaque 3ème dimanche du mois autour d’un petit déjeuner. Le prochain rendez-vous est fixé au dimanche 19 novembre de 9h à 10h25 au 24, rue André Antoine (rue en escalier sur le côté de l’église). Nous nous poserons la question : « le Dieu de la Bible est-il violent ? ». N’hésitez pas, venez voir et invitez autour de vous.

 

Du 8 au 11 novembre 2017, à raison de deux projections par soir, la cathédrale Notre- Dame de Paris sera magnifiquement mise en lumière dans le cadre d’un spectacle monumental, offert gratuitement au grand public. Sur le parvis plongé dans l’obscurité, projection de sons et lumières avant de pénétrer dans la nef, illuminée de mille feux. Au son d’une orchestration musicale inspirante et un récit puissant, les spectateurs seront immergés et dans l’histoire épique et spirituelle de Notre-Dame de Paris. Venez nombreux. Une inscription gratuite est nécessaire sur le site : www.damedecoeur.paris

~~~~~~~~~~

Célébration de la Toussaint :

 Le 1er novembre, messe à 10h30.

 Commémoration des défunts :

 Le jeudi 2 novembre à 19h00

Le dimanche 5 novembre à 10h30

Les familles des défunts de l’année sont invitées.

 La paroisse fera mémoire de tous ceux qui nous ont quittés.

 

Dans notre église ont eu lieu les obsèques de

M Marcel CECILLE

Share