Dimanche 17 Juin
LES JEUNES POUSSES DE L’EGLISE !?

Livre d’Ézéchiel 17,22-24.
Ainsi parle le Seigneur Dieu : « À la cime du grand cèdre, je prendrai une tige ; au sommet de sa ramure, j’en cueillerai une toute jeune, et je la planterai moi-même sur une montagne très élevée.
Sur la haute montagne d’Israël je la planterai. Elle portera des rameaux, et produira du fruit, elle deviendra un cèdre magnifique. En dessous d’elle habiteront tous les passereaux et toutes sortes d’oiseaux, à l’ombre de ses branches ils habiteront.
Alors tous les arbres des champs sauront que Je suis le Seigneur : je renverse l’arbre élevé et relève l’arbre renversé, je fais sécher l’arbre vert et reverdir l’arbre sec. Je suis le Seigneur, j’ai parlé, et je le ferai. »

Psaume 92(91),2-3.13-14.15-16.
Qu’il est bon de rendre grâce au Seigneur,
de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut,
d’annoncer dès le matin ton amour,
ta fidélité, au long des nuits.

Le juste grandira comme un palmier,
il poussera comme un cèdre du Liban ;
planté dans les parvis du Seigneur,
il grandira dans la maison de notre Dieu.

Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur
pour annoncer : « Le Seigneur est droit !
Pas de ruse en Dieu, mon rocher ! »

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5,6-10.
Frères, nous gardons toujours confiance, tout en sachant que nous demeurons loin du Seigneur, tant que nous demeurons dans ce corps ;
en effet, nous cheminons dans la foi, non dans la claire vision.
Oui, nous avons confiance, et nous voudrions plutôt quitter la demeure de ce corps pour demeurer près du Seigneur.
Mais de toute manière, que nous demeurions dans ce corps ou en dehors, notre ambition, c’est de plaire au Seigneur.
Car il nous faudra tous apparaître à découvert devant le tribunal du Christ, pour que chacun soit rétribué selon ce qu’il a fait, soit en bien soit en mal, pendant qu’il était dans son corps.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 4,26-34.
En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence :
nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment.
D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi.
Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. »
Il disait encore : « À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ?
Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences.
Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. »
Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre.
Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.


LES JEUNES POUSSES DE L’EGLISE !?

De nouveau nous reparlons du Catéchuménat. Voici que 4 catéchumènes vont franchir une étape.

La demande de Baptême faite devant l’assemblée dominicale. Vous êtes alors des témoins privilégiés de cette étape. C’est le premier pas. Un enfant nouveau-né fait ses premiers pas. Il faut l’aider à tenir debout. Il en est de même pour celui qui avance à petits pas vers le Baptême.

Une fois qu’un enfant marche et tient bien debout, il va faire un cheminement qui va lui permettre d’avancer dans la vie. Il en est de même pour la vie chrétienne. Alors peut venir cette deuxième étape : la signation : trois vont ainsi la franchir. Sur différentes parties du corps ils vont être marqués par un signe de la croix : le front, les yeux, les oreilles, la bouche, les épaules, le cœur, puis sur le corps entier pour que le candidat au Baptême ait la vie de Dieu pour toujours. Tout son être est appelé à se laisser saisir par le Christ.

Dans l’Évangile de ce jour Saint Marc nous rapporte des paroles de Jésus : Il en est du règne de Dieu comme un homme qui jette en terre de la semence nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. La mission que l’Eglise nous confie est de mettre tout en œuvre pour que leur parcours soit cette graine que nous semons et grandisse ainsi en eux, avec l’espoir que leur cœur s’ouvre à la parole de Dieu.

Le Psaume de ce jour est une réponse qui nous permet de donner un sens à notre prière, et d’exprimer notre joie d’être des serviteurs de la parole : Qu’il est bon de rendre grâce au Seigneur, de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut, d’annoncer dès le matin ton amour, ta fidélité, au long des nuits.

Augustin Chévrier – Diacre –Avec toute l’équipe du Catéchuménat


Le père Matthieu de Laubier rejoint Notre Dame de Lorette

Chers amis.

Notre archevêque, Mgr Michel Aupetit, vient de me nommer vicaire à la paroisse Notre Dame de Lorette. Dès septembre, donc, je rejoindrai une communauté de prêtres. Il m’apparaît en effet, en raison de mon tempérament et au regard de mes expériences passées, que c’est au sein d’une fraternité presbytérale que je suis appelé à vivre mes premières années de sacerdoce.

Il me faut donc quitter Saint-Jean au terme d’une année seulement, laissant une paroisse que j’aime et avec laquelle des liens solides se tissent déjà. Cette décision, vous vous en doutez donc, n’a pas été prise à la légère.

Je remercie Olivier, notre curé, Augustin notre diacre, les salariés et bénévoles engagés avec sérieux au service de la communauté, et vous tous paroissiens de Saint-Jean, pour tout ce que vous m’avez apporté. Merci de m’avoir fait partager votre goût de la liberté et ce souci qui est le vôtre d’accorder vos actes à votre foi. Merci de m’avoir appris chaque jour un peu mieux ce que c’est que d’être chrétien. Merci d’avoir été les premiers à me faire éprouver la joie d’être prêtre. Cela ne fait que commencer.

Nous nous dirons au revoir au cours de la messe du dimanche 1erjuillet. Mais je serai encore présent à la paroisse durant le mois d’août. Je compte sur votre prière comme vous pouvez compter sur la mienne. Bien fraternellement à tous.

P. Matthieu de Laubier


Renouveau des Scouts et Guides de France : il ne manque que vous ! Vous souhaitez nous rejoindre dans ce nouveau projet, inscrire vos enfants ou vous renseigner ? N’hésitez pas : sgdf.saintjean@gmail.com / 06 79 94 80 25 (Sébastien Bouzard)

Vous voulez être bénévole dans l’accueil des réfugiés à Saint Jean. Rendez-vous le lundi 18 juin à 20h30, entrée 24, rue André Antoine.

Suite à des infiltrations d’eau, les services de la mairie font des travaux de maçonnerie sur le parvis et sur la façade de l’église à partir du lundi 11 juin. Cette intervention pourrait durer un mois.

Rentrée 2018 pour la Maison Saint Jean. La Maison ouvre ses portes en septembre prochain. Si dans votre entourage des étudiants sont intéressés, merci de les mettre en contact avec nous : 7famillemorin@gmail.com. Afin de pouvoir équiper les chambres des futurs locataires, nous en appelons à votre générosité pour financer ces différents équipements mobiliers (chèque à l’ordre de la paroisse sous enveloppe avec la mention « Maison Saint Jean »).Merci de votre soutien.

Dans notre église, cette semaine, ont eu lieu les obsèques de M Gaston DORANGE.

Share