Dimanche 9 septembre
Message de Mgr Aupetit

Livre de Michée 5,1-4a.

Ainsi parle le Seigneur :
Toi, Bethléem Éphrata, le plus petit des clans de Juda, c’est de toi que sortira pour moi celui qui doit gouverner Israël. Ses origines remontent aux temps anciens, aux jours d’autrefois.
Mais Dieu livrera son peuple jusqu’au jour où enfantera… celle qui doit enfanter, et ceux de ses frères qui resteront rejoindront les fils d’Israël.
Il se dressera et il sera leur berger par la puissance du Seigneur, par la majesté du nom du Seigneur, son Dieu. Ils habiteront en sécurité, car désormais il sera grand jusqu’aux lointains de la terre, et lui-même, il sera la paix !

Psaume 13(12),6ab.6cd.

Moi, je prends appui sur ton amour ;
que mon cœur ait la joie de ton salut ! Je chanterai le Seigneur
pour le bien qu’il m’a fait.
 
 
Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 7,1-8.14-15.21-23.
En ce temps-là, les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, se réunissent auprès de Jésus,
et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées.
– Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, par attachement à la tradition des anciens ;
et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s’être aspergés d’eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d’autres pratiques : lavage de coupes, de carafes et de plats.
Alors les pharisiens et les scribes demandèrent à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ? Ils prennent leurs repas avec des mains impures. »
Jésus leur répondit : « Isaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, ainsi qu’il est écrit : ‘Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi.
C’est en vain qu’ils me rendent un culte ; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains.’
Vous aussi, vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes. »
Appelant de nouveau la foule, il lui disait : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien.
Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. »
Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres,
adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure.
Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. »
 

Message de Mgr Aupetit aux fidèles du diocèse de Paris 

Chers frères et sœurs,

La fin de l’été a été marquée par la révélation d’une enquête de grande ampleur autour d’abus sexuels divers qui ont blessé profondément des personnes et qui ont fragilisé la confiance des fidèles envers l’Église. Le pape François a choisi de s’adresser à tous dans une « Lettre au Peuple de Dieu ». Elle marque une étape supplémentaire dans un combat engagé résolument depuis le pontificat de Benoît XVI. J’ai demandé à tous les curés de Paris de bien vouloir vous transmettre ce message.

 Comment allons-nous répondre à cet appel ?

 « L’ampleur et la gravité des faits exigent que nous réagissions de manière globale et communautaire » (Pape François, Lettre au Peuple de Dieu, 2). J’appelle chaque fidèle du diocèse, laïcs, prêtres, diacres et consacrés, à prendre le temps de lire attentivement cette lettre.

 « Il est urgent de réaffirmer une fois encore notre engagement pour garantir la protection des mineurs et des adultes vulnérables » (Lettre au Peuple de Dieu, introduction). Je voudrais vous redire combien le diocèse de Paris est pleinement engagé dans ce processus depuis des années, avec un dispositif renforcé pour l’écoute des personnes blessées, l’accompagnement, la pleine collaboration avec les autorités civiles et la prévention. À la suite du pape François, j’appelle chacun à ne jamais choisir un silence complice avec le mal, en gardant toujours le sens de la responsabilité : « Rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu » (Matthieu 10, 26). « Dire non aux abus, c’est dire non, de façon catégorique, à toute forme de cléricalisme. » (2, §4)

Voyons dans ces paroles du pape un appel à une conversion profonde pour en finir avec une « culture de l’abus » qui concerne aussi bien les abus sexuels, de pouvoir et de conscience. Au mois de juin, lors de la messe d’ordination des nouveaux prêtres, je rappelais combien « ce qui nous est remis, c’est l’autorité qui consiste à faire grandir, en les respectant, ceux vers qui nous sommes envoyés » (Homélie du 24 juin 2018). Le prêtre est au service de la vie des baptisés. Pasteurs et laïcs, en nous soutenant les uns les autres dans nos missions propres, puissions-nous porter au monde la vie du Christ, pauvre, chaste et obéissant.

Je demande aux conseils pastoraux et à tous les responsables de communautés, à partir de ce qui a déjà été mis en œuvre dans le diocèse, de travailler aux moyens concrets d’éviter de tels scandales.

En portant ensemble la souffrance des victimes, dans l’espérance invincible que Dieu nous donne,

Je vous bénis en cette rentrée et me confie à votre prière.

Michel Aupetit     Archevêque de Paris


Messe de rentrée le dimanche 23 septembre accueil des nouveaux, lancement des missions et pot d’accueil à l’issue de la messe.

Rentrée du Conseil Pastoral Paroissial le samedi 15 septembre.

Eveil à la foi pour les enfants de 4 à 7 ans accompagnés de leurs parents, rencontres les dimanches matin. Première rencontre dimanche 7 octobre à 10h15, rendez-vous dans l’église.

Catéchisme pour les enfants de CE2, CM1 et CM2 – Inscriptions au 24 rue André Antoine (escaliers sur le côté de l’église).Dimanche 16 septembre de 11h30 à 13h (après la messe).

 Aumônerie première rencontre des jeunes des collèges samedi 29 septembre à 11h15, dans l’église. Inscription sur place.

Renouveau des Scouts et Guides de France : il ne manque que vous ! Vous souhaitez nous rejoindre dans ce nouveau projet, inscrire vos enfants ou vous renseigner ? N’hésitez pas  sgdf.saintjean@gmail.com / 06 79 94 80 25 (Sébastien Bouzard).

Récital d’orgue à Saint Jean le samedi 15 septembre à 15h30 dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine www.journeesdupatrimoine.fr

Dans notre église, depuis le 1er juillet, nous avons célébré les obsèques de Maria NOUAL, René LASSAQUE, Pierre SENECAL, Christian BENOIT, Benoît MARSOLLIER.

 

Share