Dimanche 9 décembre 2018
Croire en la Parole

Livre de Baruch 5,1-9.

Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours,
enveloppe-toi dans le manteau de la justice de Dieu, mets sur ta tête le diadème de la gloire de l’Éternel.
Dieu va déployer ta splendeur partout sous le ciel,
car Dieu, pour toujours, te donnera ces noms : « Paix-de-la-justice » et « Gloire-de-la-piété-envers-Dieu ».
Debout, Jérusalem ! tiens-toi sur la hauteur, et regarde vers l’orient : vois tes enfants rassemblés du couchant au levant par la parole du Dieu Saint ; ils se réjouissent parce que Dieu se souvient.
Tu les avais vus partir à pied, emmenés par les ennemis, et Dieu te les ramène, portés en triomphe, comme sur un trône royal.
Car Dieu a décidé que les hautes montagnes et les collines éternelles seraient abaissées, et que les vallées seraient comblées : ainsi la terre sera aplanie, afin qu’Israël chemine en sécurité dans la gloire de Dieu.
Sur l’ordre de Dieu, les forêts et les arbres odoriférants donneront à Israël leur ombrage ;
car Dieu conduira Israël dans la joie, à la lumière de sa gloire, avec sa miséricorde et sa justice.

Psaume 126(125),1-2ab.2cd-3.4-5.6.

Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,
nous étions comme en rêve !
Alors notre bouche était pleine de rires,
nous poussions des cris de joie.

Alors on disait parmi les nations :
« Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! »
Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous étions en grande fête !

Ramène, Seigneur, nos captifs,
comme les torrents au désert.
Qui sème dans les larmes
moissonne dans la joie.

Il s’en va, il s’en va en pleurant,
il jette la semence ;
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes.

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 1,4-6.8-11.

Frères, à tout moment, chaque fois que je prie pour vous tous, c’est avec joie que je le fais,
à cause de votre communion avec moi, dès le premier jour jusqu’à maintenant, pour l’annonce de l’Évangile.
J’en suis persuadé, celui qui a commencé en vous un si beau travail le continuera jusqu’à son achèvement au jour où viendra le Christ Jésus.
Oui, Dieu est témoin de ma vive affection pour vous tous dans la tendresse du Christ Jésus.
Et, dans ma prière, je demande que votre amour vous fasse progresser de plus en plus dans la pleine connaissance et en toute clairvoyance
pour discerner ce qui est important. Ainsi, serez-vous purs et irréprochables pour le jour du Christ,
comblés du fruit de la justice qui s’obtient par Jésus Christ, pour la gloire et la louange de Dieu.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 3,1-6.

L’an quinze du règne de l’empereur Tibère, Ponce Pilate étant gouverneur de la Judée, Hérode étant alors au pouvoir en Galilée, son frère Philippe dans le pays d’Iturée et de Traconitide, Lysanias en Abilène,
les grands prêtres étant Hanne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée dans le désert à Jean, le fils de Zacharie.
Il parcourut toute la région du Jourdain, en proclamant un baptême de conversion pour le pardon des péchés,
comme il est écrit dans le livre des oracles d’Isaïe, le prophète :
« Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées ; les passages tortueux deviendront droits, les chemins rocailleux seront aplanis;
et tout être vivant verra le salut de Dieu. »
 

Croire en la Parole 

Comment y parvient-elle ? Comment procède-t-elle ?

Décidemment la Parole de Dieu est performatrice. Elle arrive à transpercer les plus grands obstacles pour se nicher en humanité et lui donner une fécondité. Rendez vous compte : un empereur, un gouverneur, des roitelets, des grands prêtres, un désert, et la Parole passe quand même pour choisir la demeure de Jean, fils de Zacharie.

Quels chemins tortueux prend-elle pour venir habiter parmi nous ! Parce qu’elle a définitivement élu le cœur de l’homme pour y faire son lieu de prédilection et d’enfantement.

C’est peu de dire que la Parole de Dieu n’est pas une parole comme une autre. Et pourtant elle veut rejoindre tout autre, lui adressant son message épuré et salvateur : tout être verra le salut de Dieu ; vous serez comblés du fruit de la justice ; quitte ta robe de tristesse ; ou encore : qui sème dans les larmes moissonne dans la joie.

Une Parole qui promet, qui dit ce qu’elle fait et qui fait ce qu’elle dit, qui libère des détresses, qui agit au cœur des ténèbres pour donner la lumière.

Les personnes qui habitent la Parole témoignent de son énergie : Zacharie et Élisabeth ont laissé pénétrer la Parole pour enfanter le dernier et le plus grand des prophètes, Jean Baptiste. Marie et Joseph ont cru au milieu d’événements incertains et dramatiques en ce que la Parole du Créateur pouvait féconder leur choix et leur destinée, et engager le monde dans son salut.

Et nous, y croirons-nous ? Croirai-je qu’à chaque fois que la Parole est dite, elle s’adresse à moi ? Croirai-je qu’elle engendre ce qu’elle annonce comme une semence secrète ? Croirai-je qu’elle peut transporter des montagnes en commençant par le talus que je suis ?

L’Avent nous donne à croire, avec son florilège de prophètes et de grands saints qui se sont mis à l’écoute bienveillante et confiante de la Parole. Pour que nous puissions entendre et faire écho à cette annonce natale : le Verbe s’est fait chair, et il a demeuré parmi nous.

Père Olivier Ségui


Mardi et samedi de l’Avent « Restez éveillés et priez en tout temps », recommande Jésus dans l’Évangile. Pendant l’Avent, l’équipe de liturgie vous propose un nouveau rendez-vous chaque samedi à 18h, avant la messe (1er, 8, 15, 22 décembre). Aidés par la musique, nous méditerons avec Marie et les Prophètes sur le chemin de l’attente : lectures, silence, chant du Magnificat. Un temps de pause pour se préparer à accueillir Noël !

Pour nous y aider, le Conseil Pastoral propose trois soirées d’initiation à une lecture priante de la Parole de Dieu. Nous partirons de l’Évangile du dimanche suivant. Après un court temps d’enseignement, chacun mettra en pratique cette lecture qui devient méditation. La rencontre se terminera par une prière commune. Une belle manière de se préparer ensemble à la fête de Noël ! Ces soirées se tiendront de 20h à 21h dans l’église, à la chapelle, à droite du chœur, les mardis 11 décembre et 18 décembre. Venez nombreux !

Concerts à Saint Jean ;

Le 8 décembre à 20h30-Orgue et piano par les Tuyaux à Cordes, Marie-Brigitte Gries et Fabien Chavrot.

Le 9 décembre, Gospel par l’ensemble Archange Gospel.

Le lundi 10 décembre, rencontre entre la direction des affaires culturelles, la Drac et la maîtrise d’œuvre au sujet de la restauration de l’église et de la tranche expérimentale.

Les confirmands « jeunes » continuent leur marche vers la Confirmation le vendredi 14 décembre.

Le samedi 15 décembre, les enfants du catéchisme et leurs parents préparent Noël.

A 11 heures ils iront distribuer dans le quartier des invitations pour les célébrations de Noël. Vous pouvez tous les rejoindre dans l’église.

Groupe de Lectures Bibliques (BEM) : notre prochaine rencontre se tiendra jeudi prochain 13 décembre à 20h30, 24 rue André Antoine. Nous aurons la joie de relire le texte d’une façon neuve la venue des Mages, dans l’Evangile de Matthieu – Mt 2, 1-12. Nous réfléchirons à la signification de l’étoile. Nous découvrirons qui sont ces Mages. Lire dans l’Ancien Testament : Isaïe 49, 6-8,  Psaume 72,  1Rois 10, 1-2,  Isaïe 60, 1-6. Ces textes nous permettront de mieux comprendre le témoignage de Matthieu. Nous serons heureux de nous retrouver.

Un grand MERCI à tous les bénévoles qui ont participé au bon déroulement et la joie de la Fête de Saint Jean.

Ce week-end quête annuelle à l’issue des messes de samedi et dimanche pour la conférence Saint Vincent de Paul de Saint Jean, en plus de visites de proximité ou en institution la conférence organise un déjeuner le jour de Noël, invitations à l’accueil de Saint Jean.

Dans notre église ont eu lieu cette semaine les obsèques de Geneviève FAFA.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *