Dimanche 16 décembre 2018
Préparez le chemin

Livre de Sophonie 3,14-18a.

Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, de tout ton cœur bondis de joie, fille de Jérusalem !
Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, il a écarté tes ennemis. Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n’as plus à craindre le malheur.
Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir !
Le Seigneur ton Dieu est en toi, c’est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il exultera pour toi et se réjouira,
comme aux jours de fête. »

Livre d’Isaïe 12,2-3.4 bcde.5-6.

Voici le Dieu qui me sauve :
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.
Exultant de joie,
vous puiserez les eaux

 

aux sources du salut.
« Rendez grâce au Seigneur,
proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! »

Redites-le : « Sublime est son nom ! »
Jouez pour le Seigneur,
il montre sa magnificence,
et toute la terre le sait.

Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
car il est grand au milieu de toi,
le Saint d’Israël !

 

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 4,4-7.

Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; je le redis : soyez dans la joie.
Que votre bienveillance soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.
Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes.
Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus.
 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 3,10-18.

En ce temps-là, les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? »
Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! »
Des publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) vinrent aussi pour être baptisés ; ils lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? »
Il leur répondit : « N’exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. »
Des soldats lui demandèrent à leur tour : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort ; et contentez-vous de votre solde. »
Or le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ.
Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu.
Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. »
Par beaucoup d’autres exhortations encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.
 
 

Préparez le chemin

Le troisième dimanche de l’Avent est arrivé et nous commençons à sentir que Noël n’est plus si loin : les chants se font plus proches, la danse des préparatifs augmente son rythme, les parfums de la saison nous évoquent les souvenirs de notre enfance. Noël, cette nuit spéciale où Ciel et Terre se rencontrent dans une crèche, en un enfant du nom de Jésus.

Toutefois, nous n’en sommes pas là encore, et l’anticipation peut gâcher la vérité de notre rencontre avec Dieu. La voix de Jean Baptiste nous rejoint aujourd’hui : troisième dimanche de l’Avent. Elle nous rappelle que nous devons habiter le présent, et écouter la Parole qui nous est adressée ce jour, à ce moment. Jean Baptiste est là pour captiver notre attention, parce que nous avons besoin de reconnecter nos oreilles, ré ouvrir nos yeux, libérer notre cœur et notre tête, pour les orienter vers le Seigneur qui arrive. Sans la «voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur», comment pourrions- nous faire attention, regarder dans la bonne direction, avec les cœurs ouverts pour reconnaître Celui qui va arriver, «plus forte» et puissante, qui nous «baptisera dans l’Esprit Saint et le feu» afin de nous donner la vraie vie ? Nous avons besoin d’être appelés au moment présent, pour nous équiper d’un regard nouveau et d’un esprit libre, qui puissent nous permettre de retrouver l’attente comme lieu du désir, l’espérance comme force pour croire, la foi comme seule disposition à la rencontre avec Dieu. Le Seigneur qui fait nouvelles toutes les choses, le Tout-Puissant qui décide de s’incarner dans la personne d’un enfant, qui s’appelle Jésus. Et qui mieux qu’un enfant pour se laisser inviter sans être aveuglé par les préfigurations et pour accueillir la «Bonne Nouvelle» avec la joie de la pure révélation ? Le troisième dimanche de l’Avent est alors une opportunité pour réapprendre le sens de cette attente, et pour en profiter pleinement. Seulement avec le cœur et la confiance d’un enfant, sur les ailes d’une authenticité nouvelle, nous pourrons prendre ce chemin, pour voir Dieu dans une crèche, dans l’enfant Jésus.

Chiara Cristiani Responsable de Catéchèse


Mardi et samedi de l’Avent « Restez éveillés et priez en tout temps », recommande Jésus dans l’Évangile. Pendant l’Avent, l’équipe de liturgie vous propose un nouveau rendez-vous chaque samedi à 18h, avant la messe (1er, 8, 15, 22 décembre). Aidés par la musique, nous méditerons avec Marie et les Prophètes sur le chemin de l’attente : lectures, silence, chant du Magnificat. Un temps de pause pour se préparer à accueillir Noël !Pour nous y aider, le Conseil Pastoral propose une lecture priante de la Parole de Dieu. Nous partirons de l’Évangile du dimanche suivant. Après un court temps d’enseignement, chacun mettra en pratique cette lecture qui devient méditation. La rencontre se terminera par une prière commune. Une belle manière de se préparer ensemble à la fête de Noël ! Le mardi 18 décembre de 20h à 21h dans l’église, à la chapelle, à droite du chœur. Venez nombreux !

Concerts à Saint Jean dimanche 16 décembre à 16h00 concert par l’orchestre Senza Sordini dirigé par Alain Gourdeau, œuvre de Mozart, Bach et Ariaga. Entrée libre.Vendredi 21 décembre à 20h30 concert de l’ensemble Odyssées Voix dirigé par Laurent Jouvet et Véronique Bauer, œuvre de Noël du baroque au contemporain, à capella, accompagnées au piano et à l’orgue. Entrée Libre

MERCI à Clémence et Patrick qui ont réalisé et mise en place la crèche à Saint Jean, et pour la participation financière du journal « Montmartre à la une », particulièrement Michel Langlois.

A l’issue de la messe du 24 décembre, les personnes seules pourront se retrouver au presbytère autour d’un verre et de ce que chacun apportera.

Avant la fête de Noël, les prêtres de la paroisse restent disponibles pour le sacrement de la Réconciliation le jeudi et vendredi de 17h à 19h, ainsi que le samedi 22 décembre de 10h à 12h.

Dimanche 6 janvier, jour de l’Épiphanie, apéro-galette à l’issue de la messe.Anna et Astrid seront baptisées à l’issue de la messe de dimanche.

La Fraternité Notre Dame (nos mamans africaines) fait sa récollection de l’avent toute la journée du dimanche 16 décembre, elles prieront autour de la place de Marie dans l’Ecriture.

Horaires de la messe de Noël :

Lundi 24 décembre à 20h00 Mardi 25 décembre à 10h30

Share