Dimanche 16 Juin 2019
Un mystère trinitaire pour la vie du monde

Livre des Proverbes 8,22-31.

Écoutez ce que déclare la sagesse de Dieu : « Le Seigneur m’a faite pour lui, principe de son action, première de ses œuvres, depuis toujours.
Avant les siècles j’ai été formée, dès le commencement, avant l’apparition de la terre.
Quand les abîmes n’existaient pas encore, je fus enfantée, quand n’étaient pas les sources jaillissantes.
Avant que les montagnes ne soient fixées, avant les collines, je fus enfantée,
avant que le Seigneur n’ait fait la terre et l’espace, les éléments primitifs du monde.
Quand il établissait les cieux, j’étais là, quand il traçait l’horizon à la surface de l’abîme,
qu’il amassait les nuages dans les hauteurs et maîtrisait les sources de l’abîme,
quand il imposait à la mer ses limites, si bien que les eaux ne peuvent enfreindre son ordre, quand il établissait les fondements de la terre.
Et moi, je grandissais à ses côtés. Je faisais ses délices jour après jour, jouant devant lui à tout moment,
jouant dans l’univers, sur sa terre, et trouvant mes délices avec les fils des hommes. »

Psaume 8,4-5.6-7.8-9.

À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
la lune et les étoiles que tu fixas,
Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui,
le fils d’un homme, que tu en prennes souci ?

Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu,
le couronnant de gloire et d’honneur ;
tu l’établis sur les œuvres de tes mains,
tu mets toute chose à ses pieds.

Les troupeaux de bœufs et de brebis,
et même les bêtes sauvages,
les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
tout ce qui va son chemin dans les eaux

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 5,1-5.

Frères, nous qui sommes devenus justes par la foi, nous voici en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ,
lui qui nous a donné, par la foi, l’accès à cette grâce dans laquelle nous sommes établis ; et nous mettons notre fierté dans l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu.
Bien plus, nous mettons notre fierté dans la détresse elle-même, puisque la détresse, nous le savons, produit la persévérance ;
la persévérance produit la vertu éprouvée ; la vertu éprouvée produit l’espérance ;
et l’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 16,12-15.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter.
Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.
Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. »


Un mystère trinitaire pour la vie du monde

Former, enfanter, croître

Le projet de toujours du Créateur, du Père des cieux, c’est la formation de ce qui est parfait et saint. À son image, comme une ressemblance, la vie humaine se laisse former aux contours de Dieu : nous portons ainsi sa marque indélébile et indéfectible. Avec cette promesse accomplie, Père, Fils et Esprit saint donnent de participer au mystère de la communion trinitaire : ce qui se passe en leur sein est appelé à se manifester à travers nous. Afin de devenir des êtres en communion d’amour les uns avec et pour les autres.

Ce qui est donné par nature et héritage se choisit, s’élit : le baptême fait entrer dans la forme très spéciale et inédite d’un rapport de filiation. Créatures nous sommes, enfants nous devenons. Se laisser enfanter à la foi, pour avoir accès à toute grâce. Le signe que nous donnent aujourd’hui dans notre communauté adulte et enfants en voulant recevoir la grâce du baptême, c’est annoncer et vouloir ressembler toujours et plus encore à l’Image dans laquelle ils ont été formés. Ils deviennent ainsi signes visibles et reconnus de la demeure de Dieu au milieu de sa création.

Il s’agit alors de faire connaître la grâce reçue, non par désir de se faire plus grands que nous sommes, mais pour le bonheur de continuer à croître. L’Esprit saint, Esprit de vérité, fait grandir dans l’amour et la foi. Il donne à ceux qui le demandent d’être les ambassadeurs privilégiés de l’esprit de l’espérance inscrite dans nos gènes, dès notre origine et au-delà de notre fin.

La vie trinitaire se livre à nous. Elle veut s’immiscer, habiter et vivre en nous dans cet esprit d’unité et de communion. Pour que l’amour se reçoive, demeure et passe.

 

Père Olivier Ségui


Ce samedi 15 juin, deux mois jour pour jour après l’incendie qui a ravagé partiellement Notre-Dame, une messe va être célébrée dans la cathédrale Notre Dame. 

Les Chantiers du Cardinal et la Basilique du Sacré Cœur aident à la restauration du presbytère. La Maison saint Jean accueille depuis septembre 2018 un couple et des étudiants, dans un cadre fraternel et spirituel. Prévu en deux phases, le chantier doit se terminer en août 2020. Les Chantiers apportent une contribution de 100 000 euros au projet. La Basilique soutient à hauteur de 200 000 euros. Nous les en remercions très vivement. Regarder la vidéo de présentation : https://www.chantiersducardinal.fr/projet/accueillir-des-etudiants-dans-le-presbytere-de-saint-jean-de-montmartre-paris

Concert à Saint Jean dimanche 16h30 de la Schola de l’Orne à l’orgue Fabien Chavrot et Thibault Bitschené

Les couples se préparant au mariage et les parents qui présentent un enfant au baptême se rencontrent ce dimanche. L’occasion pour nous de les accueillir à la messe et de prier pour la fécondité de leurs démarches.

Chaque année le Café accueil organise une sortie, comment dire ? Festive ? Depuis quelques années nous étions dans une guinguette au bord de la Marne. Chacun fringant et mettant un point d’honneur à être beau. Nous les “accueillantes” vêtues de robes et jupes qui tournent ! Ceci à son importance. Cette année c’est mercredi prochain. Apéritif et déjeuner au restaurant de la plage de Berck, pieds dans l’eau si le temps le permet. Que du bonheur ! Merci de nous accompagner, chers paroissiens de Saint Jean, pour cette journée que nous espérons heureuse, joyeuse dans une affection partagée.

Les animateurs et animatrices du catéchisme se réunissent le samedi 22 juin pour faire un bilan de l’année.

La prochaine rencontre de l’éveil à la foi aura lieu le 23 juin.

Chrétiens et retraités Nous sommes un groupe de jeunes de 65 ans et plus. Nous nous retrouvons pour découvrir, à travers les textes de la messe, ce que Jésus veut nous dire. Rencontres dans une ambiance chaleureuse, avec une qualité d’écoute, de respect… qui n’empêche pas de rire. Concrètement, on se retrouve une fois par mois à la messe du mardi à 12h15, casse-croute partagé, et partage des textes de la messe du dimanche suivant. Première rencontre, le mardi 18 juin à 12h15 dans l’église ou à partir de 13h00 au 24, rue André Antoine. Faites-le savoir autour de vous. 

La Grande Braderie d’été (friperie, broc à brac, livres et bijoux) se déroule dans la crypte après la messe et jusqu’à 18h. Venez nombreux !

 

 

Share