Dimanche 13 octobre
Supprimer la distance

Deuxième livre des Rois 5,14-17.

En ces jours-là, le général syrien Naaman, qui était lépreux, descendit jusqu’au Jourdain et s’y plongea sept fois, pour obéir à la parole de l’homme de Dieu ; alors sa chair redevint semblable à celle d’un petit enfant : il était purifié !
Il retourna chez l’homme de Dieu avec toute son escorte ; il entra, se présenta devant lui et déclara : « Désormais, je le sais : il n’y a pas d’autre Dieu, sur toute la terre, que celui d’Israël ! Je t’en prie, accepte un présent de ton serviteur. »
Mais Élisée répondit : « Par la vie du Seigneur que je sers, je n’accepterai rien. » Naaman le pressa d’accepter, mais il refusa.
Naaman dit alors : « Puisque c’est ainsi, permets que ton serviteur emporte de la terre de ce pays autant que deux mulets peuvent en transporter, car je ne veux plus offrir ni holocauste ni sacrifice à d’autres dieux qu’au Seigneur Dieu d’Israël. »

Psaume 98(97),1.2.3ab.3cd-4.

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d’Israël.

La terre tout entière a vu
la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez !

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 2,8-13.

Bien-aimé, souviens-toi de Jésus Christ, ressuscité d’entre les morts, le descendant de David : voilà mon évangile.
C’est pour lui que j’endure la souffrance, jusqu’à être enchaîné comme un malfaiteur. Mais on n’enchaîne pas la parole de Dieu !
C’est pourquoi je supporte tout pour ceux que Dieu a choisis, afin qu’ils obtiennent, eux aussi, le salut qui est dans le Christ Jésus, avec la gloire éternelle.
Voici une parole digne de foi : Si nous sommes morts avec lui, avec lui nous vivrons.
Si nous supportons l’épreuve, avec lui nous régnerons. Si nous le rejetons, lui aussi nous rejettera.
Si nous manquons de foi, lui reste fidèle à sa parole, car il ne peut se rejeter lui-même.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 17,11-19.

En ce temps-là, Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la région située entre la Samarie et la Galilée.
Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance
et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. »
À cette vue, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » En cours de route, ils furent purifiés.
L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix.
Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain.
Alors Jésus prit la parole en disant : « Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ?
Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! »
Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

Supprimer la distance

Supprimer la distance est un des projets uniques du Seigneur Jésus. Les deux guérisons de lépreux (celle de Naaman et celle des dix lépreux) nous rappellent que le royaume de Dieu est ouvert à tous. Yhwh, le Dieu d’Israel, est accessible à Naaman le syrien ; et Jésus, le Messie juif, est accessible au samaritain. Par cette guérison Dieu se révèle universellement accueillant.

Les deux lépreux sont doublement l’autre ; d’un côté, ils deviennent l’autre par la maladie, d’un autre côté ils deviennent l’autre par leur race. Justement Yhwh ou le Christ cherche les autres ; le salut n’est pas réservé à une race particulière ; or le salut est ouvert à tous. Jésus supprime la distance entre les différences.

N’est-ce pas que le Christ, par son incarnation, a supprimé la distance entre le ciel et la terre, entre Dieu et l’homme ? Jésus est l’unité des extrêmes, des opposés. Ainsi, il a laissé son dernier souffle, suspendu sur la croix entre le ciel et la terre. Jésus est le médiateur par excellence qui unit les différences.

Dieu supprime la distance entre les opprimés et les privilégiés. Les lépreux sont considérés comme les condamnés de Dieu, comme les symboles du péché. Jésus guérit cette maladie maudite qu’est la lèpre et cette guérison permet aux lépreux de rejoindre leur vie communautaire – la suppression de distance entre les hommes malades et les hommes en bonne santé.

Parfois nous cherchons des différences pour nous éloigner des autres, mais Jésus toujours cherche quelque point commun parmi nos différences pour nous réunir autour de lui. Et, la chose unique qui nous unifie en Dieu est : nous tous sommes des enfants de Dieu.

Charles M. Selvan


Week-End de rentrée du groupe des Scouts et Guides de France, le samedi et dimanche 12/13 octobre, à la maison Massabielle à St prix.

Chrétiens et retraités : Prochaine rencontre, le mardi 15 octobre à 12h15 dans l’église ou à partir de 13h00 au 24, rue André Antoine. 

Nous sommes un groupe de jeunes de 65 ans et plus. Nous nous retrouvons pour découvrir, à travers les textes de la messe, ce que Jésus veut nous dire. Rencontres dans une ambiance chaleureuse, avec une qualité d’écoute, de respect… qui n’empêche pas de rire. Casse-croute partagé, et partage des textes de la messe du dimanche suivant. 

Le Conseil paroissial pastoral se réunit le mardi 15 octobre prochain. Il prendra cette année le temps de s’inspirer de l’exhortation apostolique du pape François : La joie de l’Evangile. Pour que l’Evangile soit toujours au cœur de notre vie paroissiale. 

Mercredi 16 octobre : 2ème rencontre des jeunes couples et familles. Pour vous, qui suis-je?

 

Vendredi 18 octobre, les étudiants se retrouvent autour de la parole de Jésus : Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’écriture que vous venez d’entendre (Lc 4). 

« Séparés, Divorcés, Remariés ». Certains d’entre nous expérimentent une crise de couple, une séparation, un divorce, un remariage. A tous ceux qui, malgré l’épreuve et les questionnements, désirent être accompagnés de la Parole du Christ dans cette traversée, nous  proposons de nous retrouver au sein du groupe : “Séparés, Divorcés, Remariés” pour y trouver écoute et  soutien dans la foi. La première réunion aura lieu le mardi 22 octobre à 19H30 au 24 rue André Antoine dans la salle Tibhirine.

Le Café Accueil a besoin de donateurs pour :

Café moulu, sucre en morceaux, Soupes de légumes lyophilisées en sachets Gels douche et shampooings en petits conditionnements, sacs poubelles 100 litres. Dépôt des dons au 22 rue André Antoine le vendredi de 10h30 à 17h00

Aujourd’hui dimanche Alma, Jeanne, Alix et Marin reçoivent le baptême.


Tribune de Mgr Michel Aupetit à propos de la loi bioéthique

https://www.paris.catholique.fr/tribune-de-mgr-michel-aupetit-a.html

Contribution de Mgr Matthieu Rougé au sujet de la révision des lois sur la bioéthique

A partir de questions/réponses : 

  1. Pourquoi le projet de loi actuel est-il inquiétant ? 
  2. L’Eglise est-elle dans son rôle en se mêlant ainsi de politique? 
  3. L’Eglise catholique est-elle la seule à s’opposer au projet de loi? 
  4. Comment réagir à ce projet en chrétiens? 
  5. L’Eglise ne sait-elle que dire non au progrès? 

https://diocese92.fr/contribution-de-Mgr-Matthieu-Rouge-au-sujet-de-la-revision-des-lois-sur-la

Share