Dimanche 20 octobre
Il est grand le mystère de la Foi !

Livre de l’Exode 17,8-13.

En ces jours-là, le peuple d’Israël marchait à travers le désert.
Les Amalécites survinrent et attaquèrent Israël à Rephidim.
Moïse dit alors à Josué : « Choisis des hommes, et va combattre les Amalécites. Moi, demain, je me tiendrai sur le sommet de la colline, le bâton de Dieu à la main. »
Josué fit ce que Moïse avait dit : il mena le combat contre les Amalécites. Moïse, Aaron et Hour étaient montés au sommet de la colline.
Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. Quand il la laissait retomber, Amalec était le plus fort.
Mais les mains de Moïse s’alourdissaient ; on prit une pierre, on la plaça derrière lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hour lui soutenaient les mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre. Ainsi les mains de Moïse restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil.
Et Josué triompha des Amalécites au fil de l’épée.

Psaume 121(120),1-2.3-4.5-6.7-8.

Je lève les yeux vers les montagnes :
d’où le secours me viendra-t-il ?
Le secours me viendra du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.

Qu’il empêche ton pied de glisser,
qu’il ne dorme pas, ton gardien.
Non, il ne dort pas, ne sommeille pas,
le gardien d’Israël.

Le Seigneur, ton gardien, le Seigneur, ton ombrage,
se tient près de toi.
Le soleil, pendant le jour, ne pourra te frapper,
ni la lune, durant la nuit.

Le Seigneur te gardera de tout mal,
il gardera ta vie.
Le Seigneur te gardera, au départ et au retour,
maintenant, à jamais.

Deuxième lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 3,14-17.4,1-2.

Bien-aimé, demeure ferme dans ce que tu as appris : de cela tu as acquis la certitude, sachant bien de qui tu l’as appris.
Depuis ton plus jeune âge, tu connais les Saintes Écritures : elles ont le pouvoir de te communiquer la sagesse, en vue du salut par la foi que nous avons en Jésus Christ.
Toute l’Écriture est inspirée par Dieu ; elle est utile pour enseigner, dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice ;
grâce à elle, l’homme de Dieu sera accompli, équipé pour faire toute sorte de bien.
Devant Dieu, et devant le Christ Jésus qui va juger les vivants et les morts, je t’en conjure, au nom de sa Manifestation et de son Règne :
proclame la Parole, interviens à temps et à contretemps, dénonce le mal, fais des reproches, encourage, toujours avec patience et souci d’instruire.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 18,1-8.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager :
« Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes.
Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : “Rends-moi justice contre mon adversaire.”
Longtemps il refusa ; puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne,
comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.” »
Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice !
Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Les fait-il attendre ?
Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »


Il est grand le mystère de la Foi !

N’ayez pas peur !

Dieu a promis aux hommes qu’il ne les abandonnerait pas ! Il suffit de savoir cela pour entreprendre, même si ce n’est pas évident, même si cela tarde à venir, il faut entreprendre !

Dans la première lecture, Moïse se sert du bâton de Dieu pour qu’Israël soit fort, mais quand la fatigue, le découragement ou le doute apparaissent, Israël s’affaiblit !

De même dans l’Évangile de Saint Luc, face à ce juge méchant et injuste, la Veuve ne se décourage pas, elle persévère et finalement arrache enfin au juge le désir de rendre la justice. Ne pouvons-nous pas penser que tous nous attendons un signe, sinon de la présence de Dieu (croire sans voir) du moins de son intérêt pour nous !

Ne demandons ni espérons aucun signe, mais ayons confiance en l’amour de Dieu. Est-il besoin d’un signe ?

La présence de Dieu n’est-elle pas une évidence ? Cette parabole du Christ n’est-elle pas la preuve de sa connaissance des hommes.

La Veuve sait que ce juge est méchant et injuste, mais elle ne se décourage pas, confiante qu’elle est dans la justice et dans la certitude que sa cause est juste !

Mais, a-t-elle compris qu’il ne suffit pas d’obtenir justice ? A-t-elle compris que sa persévérance, que sa foi en la justice allait lui apporter satisfaction ?

D’où la crainte de Jésus quand il prononce cette phrase lourde d’inquiétude ! « Cependant le fils de l’homme, quand il viendra trouvera-t-il la foi sur terre ? »

N’oublions pas cette interrogation du Pape Jean-Paul II :

« France, qu’as-tu fait de ton baptême ? »

François CABANAS


Profanation de l’église saint Jean de Montmartre

Lundi 14 octobre dernier, des individus ont fracturé le tabernacle de la chapelle du fond de l’église saint Jean. Ils ont dérobé le saint sacrement qui y demeurait. Ainsi, ce qu’il y a de plus précieux, ou celui qui est le plus précieux a donc été volé. Pour en faire quoi ? Je ne sais, et je crains le pire. Nous pouvons être profondément affectés et révoltés d’un tel acte, qui représente une véritable profanation. Je me rappelle de cet aumônier-pompier qui, lors de l’incendie de la cathédrale Notre Dame, a risqué sa vie pour préserver les hosties consacrées, le Corps sacramentel du Christ, des flammes et de la destruction. 

Nous pouvons prier pour ces larrons du sacré. Et conséquemment, pour que notre foi en la présence réelle de notre Seigneur puisse grandir. 

Dans la tristesse, je nous confie tous à l’Unique. P. Olivier Ségui

 

« Séparés, Divorcés, Remariés ». Certains d’entre nous expérimentent une crise de couple, une séparation, un divorce, un remariage. A tous ceux qui, malgré l’épreuve et les questionnements, désirent être accompagnés de la Parole du Christ dans cette traversée, nous  proposons de nous retrouver au sein du groupe : “Séparés, Divorcés, Remariés” pour y trouver écoute et  soutien dans la foi. La première réunion aura lieu le mardi 22 octobre à 19H30 au 24 rue André Antoine dans la salle Tibhirine.

Le Café Accueil a besoin de donateurs pour :

Café moulu, sucre en morceaux, Soupes de légumes lyophilisées en sachets Gels douche et shampooings en petits conditionnements, sacs poubelles 100 litres

Dépôt des dons au 22 rue André Antoine le vendredi de 10h30 à 17h00

Mariage de Constance Ayoub et Vincent Le Goff à l’église saint Jean le samedi 26 octobre.

Le père Charles M. Selvan, notre vicaire, sera absent de la paroisse du 25 octobre au 17 novembre 2019. Il est en mission pour donner un cours sur La métaphysique contemporaine aux séminaristes à Pune, Inde. Merci de vos prières.

Création d’un temps hebdomadaire de partage d’Evangile

Proposer aux paroissiens de vivre plus profondément la liturgie dominicale en lisant, méditant et partageant l’Evangile du dimanche suivant. Chaque semaine, un temps de partage se tient à partir de l’Evangile et des lectures du dimanche suivant. Ce temps consiste écouter la Parole, la lire, l’observer, la questionner, la méditer, la partager ; mettre en commun notre compréhension, nos questions et les fruits de notre méditation. En écho à la Parole de Dieu, ce temps peut conduire des participants à rédiger une intention de prière universelle. Les modalités : le mardi soir, de 20h30 à 21h30 précises (entrée par le 24, rue A. Antoine).A partir du mardi 5 novembre. Contact : Marie David.

Ce dimanche à 16h Concert de clôture de l’Académie “MUSICA VOCIS”  

Direction Jean-Pierre Forestier

Concert autour des psaumes dans la musique

Œuvre de Buxtehude, Goudimel, Vivaldi, Liszt, Dvořák

 

Toussaint : Vendredi 1er novembre 2019 messe unique à 10h30

Messe du jour de la commémoration des défunts le samedi 2 novembre à 18h30

Messe dimanche 3 novembre à 10h30

Lors des messes du 2 et 3 novembre, la communauté fera particulièrement mémoire des défunts de l’année écoulée.

 

Dans notre église ont eu lieu cette semaine les obsèques de Geneviève DAVID.

 

Share