Eclairage sur le monde de la rue : comprendre pour apprendre à aider.

La charité chrétienne au service des gens de la rue.

La paroisse Saint Jean de Montmartre vous invite le jeudi 25 novembre prochain à 19h45 à porter un autre regard sur le monde de la rue grâce à l’intervention de Marie-Christine Bourdier, représentante de l’association caritative engagée avec le coeur « aux Captifs la Libération » et le partage d’expérience de terrain de bénévoles actifs au service des plus démunis (les laveurs de pied du Sacré-Coeur, le Café accueil, la Conférence Saint-Vincent de Paul…)

Redonner une humanité aux personnes que nous croisons tous les jours, parfois sans même les voir.

L’objectif de cette soirée est de conférer à chacun, que nous soyons paroissiens, habitants du quartier des Abbesses ou plus loin, croyants ou non croyants, un autre regard sur le monde de la rue.

Comprendre ce qui se cache derrière ces visages, pour apprendre à communiquer, à apporter le soutien souvent attendu, et bénéficier de précieux conseils et témoignages afin d’être soi même prêts à aider.



Infos pratiques : Conférence « des gens de la rue »

19h45* à 21h15

dans l’Eglise Saint Jean de Montmartre, 21 rue des abbesses 75018 Paris.

*Pour ceux qui le souhaitent, la conférence sera précédée d’un temps d’adoration à partir de 19h.

programme complet à venir.

En savoir + sur l’association Aux Captifs la libération :

Le nom de l’association caritative et chrétienne « Aux captifs, la libération » trouve son origine dans le texte biblique d’Isaïe, repris dans l’évangile de Luc, où Jésus dit qu’il vient « annoncer aux captifs leur libération » (Luc 4, 18).

Soutien inconditionnel des gens de la rue depuis 1981, l’association chrétienne Aux Captifs la Libération est née pour entendre « le cri de la rue ». L’objectif principal est de rencontrer et d’accompagner des personnes qui vivent dans la rue ou de la rue. Les équipes de salariés et bénévoles engagées dans l’association accordent une importance particulière, lors de ces rencontres, à une attention du coeur et à une juste proximité avec la personne qui ouvrira un chemin de vie et de réconciliation, clef de réussite de l’accompagnement et d’un projet de réinsertion.


51 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout