top of page

Retour sur "l'appel décisif" vécu par les catéchumènes de Saint Jean de Montmartre

Nous profitons de cette semaine sainte, à quelques jours de la Vigile Pascale, célébration durant laquelle seront célébrés les baptêmes d'adultes, pour revenir sur l'appel décisif, ultime étape avant de recevoir le baptême vécu par 2 de nos paroissiens et catéchumènes : Arthur & Stéphanie.


Augustin Chévrier, diacre permanent dans notre paroisse et responsable du catéchuménat nous en dit un peu plus :


C'est quoi l'appel décisif ?

L'appel décisif est une des étapes dans le cheminement d'initiation chrétienne, après l'entrée en catéchuménat et avant la célébration des sacrements de l'initiation.


Quelles sont les étapes du catéchuménat ?

L’entrée en catéchuménat :

Cette étape est vécue en paroisse. Accueillis à l’entrée de l’église, des hommes et des femmes font part à la communauté chrétienne de leur désir d’être baptisés. Ils lui sont présentés mais surtout confiés pour qu’elle les aide dans leur cheminement. Une signation est effectuée sur leur front, leurs oreilles, leurs yeux, leur bouche, leur cœur, leurs épaules. On leur remet une croix. Puis on les invite à s’avancer et à s’asseoir avec la communauté pour écouter la Parole de Dieu. Ils reçoivent ensuite le Nouveau Testament.

L’appel décisif

L'évêque "prend acte de l'état de préparation des catéchumènes." C'est lui qui admet les catéchumènes à l'appel décisif. "Il est normal qu'il préside lui-même le rite de l'appel décisif." Le rôle de l'évêque consiste à agir "au nom du Christ et de l'Église" et à "authentifier le caractère sacré et ecclésial de l'appel." Il signifie que le choix vient de Dieu, actualisant ainsi la parole de l'apôtre Paul dans la lettre aux Thessaloniciens (1Th 1, 4) et celle du Christ :

"Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis." (Jn 15, 16).


C’est au cours de cette célébration présidée par l’évêque, qui a lieu bien souvent les jours qui suivent l’entrée en Carême, que sont appelés officiellement les catéchumènes qui seront baptisés à Pâques.

Sur le témoignage de l’équipe d’accompagnement, l’évêque appelle par leur nom les catéchumènes. Chacun marque son adhésion en inscrivant son nom sur un registre diocésain destiné à attester de la démarche entreprise ce jour-là.

A Paris il est de coutume que ces registres soient confiés durant toute la durée du carême à des communautés religieuses qui prierons pour tous ceux qui seront baptisés à la nuit de Pâques.


L'appel décisif auquel ont répondu Stéphanie et Arthur accompagnés des bénévoles qui accompagnent de manière personnelle chaque catéchumène dans leur cheminement avait lieu le 25 février dernier à l'Eglise Saint Sulpice.


Ils recevront le baptême le 8 avril prochain lors de la vigile pascale, qui célèbre le passage des ténèbres à la lumière.

Stéphanie l'une de nos catéchumènes à Saint Jean nous partage son témoignage :

Après de si longues années à entrer dans des églises en sachant que je ne faisais pas encore partie de cette formidable communauté catholique, ce catéchuménat n'a été pour moi qu'une succession de rencontres, d'évidence, de briques à ma vie qu'il me manquaient pour être complète, et ce fut un cheminement joyeux et tellement riche de rencontres et de larmes aussi tous les dimanches à la messe, car depuis toujours les évangiles me touchent et me parlent tellement...
J'ai demandé le baptême pour me conduire vers une véritable renaissance
Et je ressens déjà une joie totale
73 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page