top of page

#StopAbus : La Paroisse Saint Jean se mobilise pour protéger l'enfance

Dernière mise à jour : 3 avr. 2023

Tous les animateurs en lien avec les enfants et les jeunes au sein des activités de la paroisse ont reçu la formation « Protéger l’Enfance », initiée par le Vicariat en collaboration avec le Diocèse de Paris.





Une formation pour rester vigilant grâce à un enseignement psychologique, pédagogique et juridique.

La formation se compose de 3 modules, à valider en ligne, pour apprendre la bonne attitude de l’éducateur chrétien, la prévention aux situations de danger ainsi qu’un éclairage pour repérer les cas d’enfant en danger. C’est une formation diplômante qu’il est nécessaire de valider pour poursuivre sa mission au contact des plus jeunes au sein de notre église.


Unis face à un sujet d’actualité crucial pour l’éveil des consciences.

Il parait primordial pour notre paroisse d’être active dans le mouvement collectif de lutte contre toutes formes d’abus envers les enfants, d’autant plus que nous sommes engagés dans un projet pastoral de transmission de la foi en collaboration avec les familles et dans une relation de confiance avec celles-ci. Malgré la crudité du sujet, les animateurs ont trouvé cette formation fondamentale du point de vue de leurs activités paroissiales mais aussi dans leur vie sociale où de telles situations peuvent aussi se manifester.





Découvrez les témoignages des adultes ayant suivi la formation du diocèse de Paris. :

« Cette formation a nourri une réflexion profonde sur le rôle de l’éducateur chrétien et de l’enjeu que ça représente, elle permet de consolider l’implication dans la mission, avec le sentiment de participer concrètement à construire une Église qui appartient au clergé comme aux laïcs, dans une responsabilité partagée et dont la vocation est de défendre les plus fragiles, et d’assurer en particulier aux jeunes la possibilité de s’épanouir spirituellement personnellement en toute sécurité et confiance, entourés et guidés par des adultes bienveillants qui savent être à leurs côtés de manière saine et solide. »

Chiara C. responsable de catéchèse et du pôle jeunesse.


  • « Cette formation nous a fait énormément réfléchir sur notre position et de l’importance qu’on peut avoir pour les enfants en tant qu’accompagnant mais aussi en tant que personne leur partageant la foi ». M.


  • « La proposition met en avant l'importance de notre rôle d'encadrant et la responsabilité que nous avons vis-à-vis des enfants qui nous donnent leur confiance : une chose qu’il ne faut jamais l'oublier ». B.


  • « la formation est bien utile et devrait être obligatoire pour toute personne qui ait à gérer des enfants, même si ce n'est pas dans un cadre pédagogique, car on ne sait jamais quand on peut se trouver confrontés à des situations de souffrance : une réflexion à rafraichir chaque année, en église comme ailleurs » S.


  • « Je pense que la démarche est importante et je suis ravie d’avoir suivi cette formation au sein de la paroisse. Cela montre l’implication de la paroisse pour ce sujet » A.


  • « On trouve dans cette formation des éléments enrichissants qui manquent parfois dans d’autres formations sur le même sujet, destinées à d’autres endroits d’engagement auprès de jeunes : c’était très utile et efficace ! » E.


  • « Cette formation est conçue de manière efficace à plusieurs niveaux : cela n'enferme pas le sujet dans une seule institution, qui n'est hélas pas la seule concernée, et toutes les informations pratiques et juridiques sont donc transposables dans un autre contexte d'accueil d'enfants ou de jeunes. J’ai trouvé ça très utile et efficace ».


La formation est complétée par un module en présence destiné aux responsables des groupes et propose des mises en situation, des propositions concrètes pour la gestion de situations délicates, des indications pour construire une équipe solide et formée aux criticités pour être une vraie aide pour les enfants qui nous sont confiés.


Quoi qu’elle soit la situation délicate qu’un enfant peut se trouver à vivre, la réponse doit être formulée en équipe, dans un esprit de collaboration responsable et fraternelle.





L’Église par la nature de sa mission doit être en première ligne dans le combat de la protection des plus petits. Des dispositifs continueront d’être mis en place pour que la vigilance soit toujours présente, évoquée et actualisée.

77 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page